Que signifie l'acquisition de Magento par Adobe pour l'avenir du commerce électronique?

Ok, admets le. Vous ne vous attendiez probablement pas à celui-ci.

Grâce à son compte Twitter, Brad Rencher, le vice-président exécutif d'Adobe Digital Marketing, a fait une annonce plutôt surprenante. Que Adobe est actuellement en train d’acquérir Magento.

À moins que vous n'ayez déménagé sur Mars, vous avez certainement entendu parler de la $ 1.68 milliards d'acquisition traiter. C'est tout ce dont tout le monde parle depuis quelques jours.

Je voudrais être dans le même bateau et dire que c'était totalement imprévu. Mais pour moi, ce n'était pas le cas. Pas du tout.

Bien sûr, j'ai été quelque peu surpris que la vente ait lieu plus tôt que prévu. Les deux derniers mois ont été loin de lisse pour Magento, Pour dire le moins. Mais je pensais qu'avec eBay hors du mariage, le «futur e-commerce» autoproclamé pourrait avoir un peu de chaleur pour se remettre des blessures.

Au moins pour quelque temps avant de flirter avec l'idée de l'acquisition plus tard.

Alors boum!

Adobe entre dans la fête et modifie l’ensemble du paysage.

Mais en y pensant, ce mouvement a été long à venir. Ils ont fait du lèche-vitrines avec une caisse pleine d’argent puisque Salesforce les a battus pour acquérir DemandWare dans 2016.

Pour être honnête, la société fouille l'espace de commerce électronique depuis un certain temps, sans les produits correspondants appropriés pour la renforcer. Bien entendu, l’acquisition qui en résulte devrait être une bonne nouvelle pour sa communauté.

Comme nous attendons avec impatience des nouvelles supplémentaires de l'équipe d'Adobe, nous ne pouvons que spéculer sur les perspectives d'avenir.

Et, surtout…

L'éléphant dans la pièce - l'effet que cette acquisition pourrait à elle seule avoir sur l'avenir du commerce électronique.

Pour l'évaluer de manière globale, commençons donc brièvement avec la position globale de Magento ces dernières années:

Impact Magento a eu sur le commerce électronique

Une chose est sûre…

Magento a été plus qu'une simple solution de commerce électronique au cours des dernières années. Elle a systématiquement élargi sa base de produits et ses solutions industrielles, et s'est associée à un large éventail de puissances technologiques.

En plus de la gestion des commandes, son écosystème étendu fournissait la gestion de contenu, la veille économique et un large éventail de solutions sociales.

Sur le revers, cependant, la plate-forme a eu son juste de luttes.

Mais ne vous méprenez pas…

Magento, à une époque, était la principale option pour toute entreprise de commerce électronique souhaitant se reformer. Mais, comme ils le disent, même l'Empire romain tout puissant s'est finalement effondré après plus de cinq siècles de domination.

Au cours des cinq dernières années, la plate-forme a été de plus en plus en perte par rapport à ses concurrents. Plus précisément, IBM et Oracle, qui se sont tous deux progressivement hissés au sommet de la pyramide du marché.

Parmi les autres joueurs notables qui ont volontiers pris une bouchée de Magento, citons Shopify et Salesforce. Nous avons vu ces deux entreprises passer du simple démarrage à l’hébergement de micro-entreprises puis de petites entreprises, pour finalement se positionner comme chefs de file dans le secteur des moyennes entreprises.

Voici un graphique montrant l’intérêt des consommateurs pour les plates-formes respectives au cours des dernières années 5, selon Tendances de recherche de Google.

Maintenant, que pourrait-on cuisiner dans la cuisine d'Adobe?

Impact futur prévu de l'acquisition

Compétition accrue parmi les fournisseurs de plates-formes

Pour commencer…

Adobe est certainement sur le point d’augmenter la pression sur les plates-formes concurrentes.

En fait, il suffit de gratter ça.

Car techniquement, l’oie de la concurrence cuit déjà. L'acquisition effective n'est toutefois pas prévue avant le troisième trimestre de l'exercice 2018.

Voici ce qui s'est passé…

Après qu'Adobe ait abandonné la bombe, il est apparu que certains des cours boursiers de ses concurrents avaient atterri. Exemple de cas - Shopify, qui enregistré un creux de 5%. Et plus surprenant encore, il n’est pas encore complètement rétabli au moment où j'écris ceci.

De toute évidence, Adobe n'est pas un jeu d'enfant habituel. C'est ici pour ne pas rester. Mais pour déclencher une révolution.

Le Magic Quadrant de 2017 pour la gestion de campagnes multicanal Le rapport de Gartner a même placé Adobe devant IBM et Oracle. À une époque où la suite Cloud marketing était incomplète.

Maintenant, ajoutez Magento à son coffre de guerre, plus un Programme de rachat d'actions de 8 en milliards de dollarset vous avez un sacré concurrent dans le coin bleu.

Au coin rouge…

Les leaders du marché expérimentés tels qu'IBM, Oracle, Shopify et Salesforce ne prendront certainement pas ce risque. Par conséquent, nous devrions voir une innovation progressive et des efforts améliorés pour nous adapter aux tendances de consommation en constante évolution.

Et vous savez qui est resté souriant tout le chemin du retour?

Oui tu as raison. Vous, l'utilisateur.

Intégration directe du commerce électronique et de la créativité

Lorsque vous pensez au commerce électronique, vos idées sont fondamentalement axées sur les ventes et le marketing. Il est donc évident que l'essentiel des plates-formes est axé sur le commerce électronique direct et le marketing à la performance.

Mais la chose est ...

Ce n'est pas tout ce qu'il y a à faire. Il existe un ensemble de solutions plutôt moins prédominant qui sont alternativement optimisées pour une créativité accrue. Drupal, Umbraco et Sitecore en sont des exemples populaires, qui offrent tous des outils de commerce électronique directs très limités.

Maintenant, nous parlons rarement de créativité et de design sans mentionner Adobe. Il fournit de loin l'un des écosystèmes les plus complets pour les créatifs.

Mariant cela avec Magento se traduit par un écosystème plutôt dynamique qui couvre largement les deux extrémités. Vous pourrez bientôt non seulement concevoir un magasin passionnant, mais également tirer parti d'un large éventail d'outils de commerce électronique directs. Tout en une seule plateforme.

Développement d'un Holonic Magento 3

Magento existe essentiellement en deux versions principales. Magento 1 a précédé le récent Magento 2.

Bien sûr, il ne faut pas être un génie pour deviner que 2 est à peu près une version remaniée de 1. Cela devrait vous faire migrer votre magasin immédiatement, non?

Eh bien, voici le choc.

Et, sans aucun doute, l'un des plus grands inconvénients de Magento. Il est pratiquement impossible de migrer simplement votre magasin directement de 1.x vers 2.x. L'ensemble du processus est extrêmement fastidieux et assez coûteux. De plus, vous serez obligé d'arrêter complètement les ventes pendant des jours.

Heureusement, voici une perspective positive.

Les promesses de Mark Lavelle, PDG de Magento, publiées sur leur site blog officiel, la plateforme est maintenant au bord d'une transformation radicale.

La fusion pourrait donner naissance à un Magento 3 extrêmement holistique optimisé pour les environnements B2C et B2B.

Et devine quoi?

Ils auront désormais toutes les raisons et toutes les ressources nécessaires pour créer une version capable de gérer la migration transparente depuis Magento 1 et Magento 2.

Tout bien considéré…

Il pourrait y avoir plus. Mais, il nous suffira d'attendre que les remorques officielles commencent à arriver.

Et même alors, ce ne sera que la première vague. Il faudra peut-être patienter quelques années pour évaluer avec précision la réponse globale du marché.

Je suis particulièrement curieux de l'itinéraire que Adobe envisage de prendre avec celui-ci. Vont-ils s'en tenir à leur tradition fermée ou céder à la tendance open source? Qu'est-ce que tu penses?

Davis Porter

Davis Porter est un expert en commerce électronique B2B et B2C qui est particulièrement obsédé par les plateformes de vente numériques, le marketing en ligne, les solutions d'hébergement, la conception Web, la technologie cloud et les logiciels de gestion de la relation client. Lorsqu'il ne teste pas diverses applications, vous le verrez probablement créer un site Web ou encourager Arsenal FC.